La Tourtelière en quelques chiffres

5500
m² de bâtiment

m² de bâtiment

42
enseignants

enseignants

11
personnels OGEC

personnels OGEC

4
personnels ELIOR

personnels de restauration

486 élèves répartis comme suit :

158
secondes

élèves en seconde

145
premières

élèves en première

156
terminales

élèves en terminale

28
BTS

élèves en BTS

Nos résultats aux examens

92
BTS

% de réussite en BTS

96.70
Bac L

% de réussite en Bac L

94.30
Bac ES

% de réussite en Bac ES

97.78
Bac S

% de réussite en Bac S

99.17
Bac STMG

% de réussite en Bac STMG

L'histoire du lycée

A l’origine…

L’école normale de maîtres de la Tourtelière a été créée en 1946 à Montournais pour former les maîtres laïcs de l’Enseignement libre de Vendée. Situé à Montournais, éloigné des combats de la côte, le domaine de la Tourtelière est acheté en 1944 par le diocèse et servira pendant la dernière année de la guerre à héberger des internes de Sainte-Ursule de Luçon. Mais ce n’est qu’en 1946 que le statut de l’école se précise et que sont accueillis les premiers élèves, futurs instituteurs. La formation est alors proposée jusqu’au brevet élémentaire, diplôme académique alors exigé pour les instituteurs. Elle sera prolongée, à partir de 1947, jusqu’au baccalauréat.

Le château doit son nom à des seigneurs du nom de Tourtereau, maîtres des lieux de 1439 à 1574, qui auraient donné à leur fief leur nom et leur blason. A l’époque de l’école normale, on appelait d’ailleurs les élèves des « tourtereaux.

Le lycée moderne

A la fin des années 80, la position excentrée du lycée devient un frein pour recruter les élèves et pour développer un enseignement post-bac. En 1994, le lycée déménage à Pouzauges, dans la zone industrielle du Fief Roland. L’enseignement se diversifie alors avec la création de la filière technologique et l’ouverture du BTS assistant de gestion PME-PMI. Le lycée profite bientôt de la construction de la piscine et de la salle de sport de l’étoile. En 2008, de nouveaux locaux sont construits pour les BTS et en 2017 sont inaugurés deux nouveaux espaces : la salle de travail André Bodin et le nouvel espace de loisirs.